Café géopolitique sur le Golfe Persique/Arabique le samedi 13 janvier à 15h avec Frank Tétart

Le prochain café géopolitique, organisé par le laboratoire PLEIADE (Université Paris 13) et la bibliothèque Germaine Tillion aura lieu le samedi 13 janvier à 15h.

Il portera sur le Golfe Persique/Arabique et sera animé par Frank Tétart.

ACFrOgBl5vumefrcc-6j1XyrkbnrxLTJmlrR3UoApMGaj5iSnz1X8Q4aHTb1uj2H_T89fgqaTQHVSa1qJKPmyhPi3fOJuDRpTvKeJCr_D4Qqaynx0jVU58VrHlBg6z8=1

Advertisements

Les frontières du Qatar/ The borders of Qatar

Depuis le mois de juin dernier, le Qatar est isolé: l’Arabie Saoudite, l’Egypte, Bahreïn, les Emirats arabes unis et le Yémen ont rompu leurs relations diplomatiques avec l’émirat. La frontière terrestre avec l’Arabie Saoudite est fermée, le projet de pont avec Bahreïn est suspendu et les lignes aériennes avec ces cinq pays ne sont plus opérationnelles.

Since last June, Qatar has been isolated: Saudi Arabia, Egypt, Bahrain, the United Arab Emirates and Yemen have broken off diplomatic relations with the emirate. The land border with Saudi Arabia is closed, the bridge project with Bahrain is suspended and the airlines with these five countries are no longer operational.

 

IMG_4173

Le quartier des affaires à Doha, à l’écart du centre-ville. Il a été construit sur des terrains gagnés sur la mer. La vue cherche à concilier la modernité liée au développement économique du pays et les bateaux des pêcheurs, souvenirs d’une période pas si lointaine.

The business district in Doha, away from the city center. It was built on a territory won over the sea. The view tries to mix modernity linked to the economic development of the country and the fishing boats, memories of a not too distant period.

 

IMG_3936

Le Qatar est un pays en chantier. Comme dans beaucoup de petits territoires, les nombreux aménagements  cherchent à gagner des espaces sur la mer et modifient  l’environnement.

Qatar is a country under construction. As in many small areas, many developments seek to gain space on the sea and change the environment.

 

IMG_4074

Les “poignards arabes” dans le centre de Doha. Ce moment rappelle celui des “mains de la victoire” à Bagdad.

Arabic Daggers monument in Doha, which reminds the Hands of Victory in Baghdad.

 

IMG_4147

Le développement économique fulgurant du Qatar semble chercher à effacer les frontières. Ici le centre commercial Villagio à Doha qui représente des scènes de Venise.

The fast economic development of Qatar seems to seek to erase the borders. Here the Villagio shopping center in Doha which represents scenes from Venice.

IMG_4009

Comme dans les autres métropoles de la région, Doha est embouteillée et polluée. Même si un projet de métro existe, la voiture individuelle est reine. Il existe beaucoup de petits commerces tenus par des ressortissants des pays d’Asie du Sud et du Sud-Est.

As in other main cities in the region, Doha is bottled and polluted. Even if a subway project exists, the private car is queen. There are many small businesses run by nationals of South and Southeast Asian countries.

Les frontières de Bahreïn/ The borders of Bahrain

Bahreïn est une île indépendante depuis 1971 qui se distingue par sa très petite taille (765 km2). Cet émirat est très près de l’Arabie Saoudite.

Bahrain is an independent island since 1971 that stands out for its very small size (765 km2). This emirate is very close to Saudi Arabia.

IMG_2732

Vue de Bahreïn: au premier plan l’île de Muharraq, espace gagné sur la mer qui est relié à l’île principale où on aperçoit après le pont la capitale, Manama.

View of Bahrain: in the foreground the island of Muharraq, a territory gained on the sea which is connected to the main island where we see after the bridge the capital, Manama.

IMG_2797

L’autoroute Shaikh Isa Bin Salman qui relie Manama à l’Arabie Saoudite. Il faut environ 30 minutes pour atteindre la Chaussée du roi Fahd, un ensemble de ponts et de digues long de 25 km, construit entre les deux pays en 1986. Un autre projet de pont est prévu avec le Qatar, mais a été interrompu suite à la rupture des relations diplomatiques depuis le mois de juin dernier.

The Shaikh Isa Bin Salman Highway that connects Manama with Saudi Arabia. It takes about 30 minutes to reach the King Fahd Causeway, a 25 km long bridge and dike complex, built between the two countries in 1986. Another bridge project is planned with Qatar, but was interrupted following the break in diplomatic relations since last June.

IMG_2998

Le réseau de bus à Bahreïn est concentré dans le nord-est de l’île autour de Manama. Les transports publics sont surtout utilisés par les populations immigrées, majoritaires sur l’île comme dans tous les émirats de la région (Philippins, Indiens, Pakistanais, Bangladais…).

The bus network in Bahrain is concentrated in the northeast of the island around Manama. Public transport is mainly used by immigrant populations, the majority on the island as it is in all emirates of the region (Filipino, Indian, Pakistani, Bangladeshi …).

IMG_3014

La construction de plusieurs ponts tend à gommer l’insularité de Bahreïn.

The construction of several bridges tends to erase the insularity of Bahrain.

IMG_2930

Le quartier d’ affaires de Manama a pris de la hauteur grâce  à la nombreuse main d’oeuvre  venue d’Asie du Sud et du Sud-Est qui travaille dans le bâtiment.

The business district of Manama has gained ground thanks to the large workforce from South and Southeast Asia who works in the construction.

 

 

 

Les frontières du Koweït/ The borders of Kuwait

Le Koweït, indépendant depuis 1961, partage des frontalières avec l’Irak au nord et à l’ouest et l’Arabie Saoudite au sud. Les frontières du pays ont souvent été évoquées: en août 1990, l’Irak envahit le Koweït par le nord, l’émirat est contrôlé en quelques heures par les troupes de Saddam Hussein; en février 1991, la coalition menée par les Etats-Unis reprend le contrôle de la frontière en quelques jours; enfin  c’est à partir de cette même frontière que l’armée américaine entame son offensive contre l’Irak en 2003./

Kuwait, independent since 1961, shares borders with Iraq to the north and west and Saudi Arabia to the south. The country’s borders were often mentioned: in August 1990, Iraq invaded Kuwait from the north, the emirate was controlled in a few hours by Saddam Hussein’s troops; in February 1991, the US-led coalition regained control of the border in a matter of days; finally it is from this same border that the US military begun its offensive against Iraq in 2003.

IMG_2299

Les Kuwait Towers, symbole de la ville de Koweït City. Elles ont été construites en 1979

Kuwait Towers, symbol of the city of Kuwait City. They were built in 1979.

IMG_2235

Après la guerre du Golfe, le Koweït s’est reconstruit avec l’argent des hydrocarbures. La capitale concentre l’essentiel de la population du pays et développe un quartier d’affaires à l’instar des autres émirats de la région.

After the Gulf War, Kuwait rebuilt itself with hydrocarbon money. The capital concentrates most of the country’s population and develops a business district like other emirates in the region.

 

IMG_2601

Un musée (fermé) consacré à la guerre du Golfe (1991)/  A museum (closed) dedicated to the Gulf War (1991).

Voir l’extrait du journal d’Antenne 2 du 13 août 1990, consacré à l’arrivée des troupes irakiennes au Koweït/See this program from the Antenne 2 on August 13, 1990, devoted to the arrival of Iraqi troops in Kuwait:  https://www.youtube.com/watch?v=Jw8_re9YoAA

 

IMG_2064

Monument commémorant la libération de Koweït City le 25 février 1991

Monument commemorating the liberation of Kuwait City on February 25, 1991.

IMG_2103

Portrait de Saddam Hussein installé pendant l’occupation irakienne dans l’émirat.

Portrait of Saddam Hussein installed during the Iraqi occupation in the emirate.

 

IMG_2379

L’un des rares arrêts possibles sur l’autoroute entre Koweït City et la frontière irakienne (100 km): un Burger King.

One of the few stops possible on the highway between Kuwait City and the Iraqi border (60 mi): a Burger King.

IMG_2403

Un panneau d’indication sur l’autoroute reliant Koweït City à l’Irak.

A sign on the highway connecting Kuwait City to Iraq.

IMG_2433

L’autoroute porte le nom de l’émir qui était au pouvoir lors de l’invasion irakienne en 1990. Il a dirigé le pays de 1977 jusqu’à sa mort en 2006. A Abdaly, se trouvent des fermes biologiques où sont cultivées des fraises. En plein désert!

The highway bears the name of the Emir who was in power during the Iraqi invasion in 1990. He led the country from 1977 until his death in 2006. In Abdaly, there are organic farms where strawberries. In the middle of the desert!

IMG_2467

Camions venant d’Irak. L’autoroute est parallèle aux installations électriques qui traversent le pays du nord au sud.

Trucks coming from Iraq. The highway is parallel to the electrical installations that cross the country from north to south.