Franchir les frontières en voiture peut coûter cher (2)/Crossing borders by car can be pricey (2)

DSC08464Peu le savent, mais un nombre croissant de pays européens exige l’achat de vignettes environnementales pour circuler en voiture. A défaut, les amendes atteignent plusieurs centaines, voire milliers d’euros.

En France, plusieurs villes (Grenoble, Paris) ont créé une vignette spécifique, mais d’autres pays ont été des précurseurs en la matière.

En Allemagne, l’achat d’une éco-pastille est obligatoire pour traverser certaines zones identifiées et toutes les villes de plus de 20 000 habitants. A défaut, la police verbalise le contrevenant de plusieurs centaines d’euros, même les étrangers.

Voir ici le portail d’information en français: https://www.umwelt-plakette.de/fr.html

A partir de 2018, tous les véhicules diesel seront interdits dans les villes allemandes.

L‘Autriche a également son éco-vignette avec des amendes pouvant atteindre les 2000 euros!

Voir ici les informations: https://www.umwelt-pickerl.at/fr/

Au Danemark, seuls les cars, poids-lourds et ….. les véhicules étrangers doivent acheter l’Ecosticker.

Voir le lien: https://www.ecosticker.dk/fr/

 

Advertisements

Franchir des frontières en voiture peut coûter cher (1)/Crossing borders by car can be pricey (1)

IMG_1351

La barrière de péage de Pesnica (Slovénie), 10 km au nord de Maribor juste après la frontière autrichienne. Les véhicules légers (sur la gauche) doivent acheter une vignette et utilisent deux voies (sur le panneau en jaune fluorescent, la mention Vinjeta est visible au-dessus du logo de la vignette); les camions et cars s’acquittent d’un droit de péage (à droite de la photo). Photo prise en août 2017.

 

Un nombre croissant de pays européens exigent l’achat d’une vignette pour emprunter leurs autoroutes.

La Suisse a créé ce système en 1985 et d’autres pays -notamment en Europe centrale- l’ont adopté.

Voici le coûts des principales vignettes en Europe:

  • Suisse: vignette annuelle (40 francs)

A partir de cette année, la Suisse créée la vignette électronique: https://www.24heures.ch/suisse/Fini-l-autocollant-la-vignette-sera-electronique/story/11948055

  • République tchèque: (1200 couronnes pour un an/ 350 pour un mois/250 pour dix jours). 1 euro: 25 couronnes.

Pour davantage d’informations sur la conduite en République tchèque: http://www.mzv.cz/paris/fr/service_consulaire/renseignements_touristiques/index.html

  • Slovaquie: (1 an: 50 euros/1 mois: 14 euros/10 jours: 10 euros). Faire attention à la position géographique de Bratislava comme double ville-frontière (avec l’Autriche et la Hongrie) car on accède vite aux autoroutes urbaines où la vignette est également requise. Les contrôles sont d’autant plus nombreux.

 

 

 

 

 

 

 

 

Belarus: between Russia and Europe

DSC09805

Entrance in Belarus at Minsk airport.

IMG_0042

The migration card is the same to enter Belarus and Russia. Thanks to an agreement between the two countries, there is no control at land borders between Belarus and Russia.

IMG_0515

In Vitebsk (eastern Belarus), national cities (Minsk, Orsa, Polotsk) and Russian cities (Pskov, Smolensk) are indicated the same without the mention of Russia.

IMG_0245

The Soviet Flag at the top of The Museum of History and Great Patriotic War in Minsk.

IMG_0300

Two streets in the centre of Minsk: Karl Marx and Lenin Street.

IMG_0283

Representation in front of Oktjabrskaya Station in Minsk from the time of Soviet Union. IMG_0285

Oktjabrskaya Square in Minsk with the Republic Palace (on the left).

 

 

Korea: pictures from the most heavily guarded border on earth.

DSC04182

Fence at the limit of the Demilitarized Zone (DMZ) in Imjingak (South Korea).

DSC04185

Symbolical distance indication from Imjingak railway station with Kaesong (North Korea) and the South Korea capital, Seoul.

DSC04243

Former railway bridge destroyed during the Korean war at the entrance of the DMZ. Behind, the new railway bridge out of service due to political situation.

DSC06133

Paju river separating both Koreas from Odusan (South Korea).

DSC05239

Rice fields and North Korea close to Odusan.

Un doublet-frontalier en Europe: Cesky Tesin (République tchèque)/Cieszyn (Pologne)

 

IMG_1131

Vue de Cesky Tesin depuis Cieszyn. On distingue au fond la gare ferroviaire. La ville a été divisée après la Première Guerre Mondiale: la partie tchèque a conservé la gare (Cesky Tesin se trouve sur l’axe Prague-Zilina) et s’est développée autour alors que la vieille ville est devenue polonaise.

IMG_1075

Le pont piétonnier entre les deux villes. Ici, l’entrée en République tchèque.

IMG_1099

Entrée en Pologne par l’un des deux ponts routiers.

IMG_1045

Promenade le long de la frontière, côté tchèque. Un panneau de sortie du territoire et une borne frontalière sont visibles. De l’autre côté de la rivière Olza, Cieszyn en Pologne.

 

IMG_0972

Le train entre Cesky Tesin et Cieszyn: 5 minutes de voyage, 16 couronnes tchèques (0,65 centimes).

Frontières alpines/Alpine borders

Avec une topographie plus différenciée, les reliefs montagneux ont souvent des frontières marquées par des éléments naturels comme des lignes de cretes ou des cours d’eau. Les Alpes constituent un exemple marquant de ces frontières où les éléments naturels servent à séparer les Etats/ With a specifc topography, countries with mountainous chains  have often boundaries marked by natural features such as mountains or rivers. The Alps are a striking example of these boundaries where elements of landscape are used to separate states.

 

DSC07920

Pont frontalier en bois entre Gailingen (Allemagne) et Diessenhofen (Suisse). Les deux pays sont séparés par le Rhin/ Border bridge in wood between Gailingen (Germany) and Diessenhofen (Switzerland). Both countries are separated by the Rhine.DSC07914

A l’intérieur du pont, la frontière se franchit à pied, à vélo ou en voiture/ Inside the bridge, the border can be crossed by foot, by bicycle or by car.

 

DSC08037

Pont frontalier en bois entre le Liechtenstein et la Suisse sur le Rhin/ Border bridge in wood above the Rhine between Liechtenstein and Switzerland.

DSC08053.JPG

A l’intérieur du pont, la frontière se franchit à pied ou à vélo/ Inside the bridge, the border can be crossed on foot or by bicycle.

 

DSC08010

Un autre point de passage entre les deux pays/ Another crossing between the two countries.

DSC08564

Le col du Brenner entre l’Autriche et l’Italie, devenu un grand centre commercial/ The Brenner Pass at the border between Austria and Italy, which has became a large shopping center.

DSC08544

La limite entre les deux Etats/ The limit between the two states.

 

Somaliland: the country to invent

DSC09023

Indication of a diplomatic representation of Somaliland in Addis Abeba (Ethiopia).

If Somalia is sometimes mentionned into the medias because of war and famine, Somaliland – a territory between Ethiopia, Djibouti and Somalia- remains unknown.

Here are some articles published lately about this “grey zone” not recongnized as an independent state, but not considered as a part of Somalia.

As for a chronology of this so-called country; see by The Atlantic (US): https://www.theatlantic.com/magazine/archive/2008/12/timeline-somalia-1991-2008/307190/

See this article about Somaliland’s political status: http://www.worldpolicy.org/blog/2017/02/21/somaliland-stable-and-independent-state-no-recognition

See this article from The Economist: https://www.economist.com/blogs/economist-explains/2015/11/economist-explains

Some articles about the current famine situation in some parts of the territory (like in South Sudan): https://www.theguardian.com/global-development/2017/may/24/somaliland-hunger-crisis-world-doesnt-respond-until-children-are-dying-foreign-minister-saad-ali-shire

Ten years ago, the NYT did publish optimistic articles about the place: http://www.nytimes.com/2007/03/06/world/africa/06iht-somalia.4818753.html