Chypre: vers la réunification? Cyprus: towards the reunification?

IMGP0909

Les drapeaux de Turquie et de la république turque du nord de Chypre (Etat autoproclamé en 1983 et seulement reconnu par la Turquie) à Nicosie, à proximité de la zone démilitarisée/ The flags of Turkey and the Turkish Republic of Northern Cyprus (self-proclaimed as independent in 1983 and recognized only by Turkey) in Nicosia, close to the DMZ.

Les Grecs revendiquent la souveraineté de l’île au nom de l’enosis, dont l’idée principale est de réunir l’ensemble des îles de la mer Egée et de l’est de la Méditerranée. Les Turcs considèrent que Chypre doit leur revenir car l’île est proche de leurs côtes. L’île de Chypre est divisée depuis 1974 à la suite de l’intervention de l’armée turque, consécutive à la prise du pouvoir par Mgr Makarios, soutenu par le régime militaire grec d’alors. Les Turcs représentent un tiers de la population de l’île et vivent dans le nord/ The Greeks claim the sovereignty of Cyprus because of their concept of enosis, whose main idea is unify the Greek nation with all the islands of the Aegean Sea and of the eastern Mediterranean Sea.Turks believe that Cyprus should return to them because the island is close to their coast. The island of Cyprus has been divided since 1974 after the intervention of the Turkish army, which rejected Archbishop Makarios’s power as he was supported by the Greek military regime. Turks represent a third of the population of the island and are in the north.

.IMGP1074

Monument aux morts de l’intervention militaire de 1974 à Nicosie (partie grecque)/Memorial commemorating the intervention of 1974 in Nicosia (Greek part).

En 2004, quelques jours avant l’entrée de l’île dans l’Union européenne, l’ONU a supervisé un référendum pour essayer de réunifier l’île. La partie turque a voté en faveur, mais pas les Grecs, plus nombreux. L’île reste donc divisée/ In 2004, a few days before the entry of Cyprus in the European Union, the UN supervised a referendum in order to reunify the island. The Turkish side voted in favor,  but not the Greeks. The island remains divided.IMGP1085

Affiche annonçant la présidence chypriote de l’Union européenne à Nicosie (2nd semestre 2012). En somme, il s’agit d’un Etat divisé qui a en charge d’assurer l’unité de l’UE.

En 2014, des négociations directes ont eu lieu entre les deux parties parties pour faire avancer le dossier de la réunification/ Poster announcing the Cyprus Presidency of the European Union in Nicosia (2nd half of 2012). Although, Cyprus is a divided state, it was chosen to preside the EU and symbolize its unity.

Voir à ce sujet l’article du Monde: http://abonnes.lemonde.fr/europe/article/2014/02/12/les-negociations-reprennent-pour-la-reunification-de-chypre_4364925_3214.html

Sous l’égide de l’ONU, les discussions ont repris ces derniers jours. Voir l’article de Libération du 7 avril dernier:

http://www.liberation.fr/monde/2015/04/07/chypre-prochaine-reprise-des-pourparlers-de-reunification_1236382

See this tribune from Nikos Constandaras, editor-in chief in Kathimerini, one of the main Greek newspaper. He also collaborates with the New York Times (Dec 1st, 2014)

http://www.nytimes.com/2014/12/02/opinion/nikos-konstandaras-is-the-cyprus-issue-insoluble.html?_r=0

Transformer les frontières chaudes en ceintures vertes/Transforming sensitive borders into green belts

DSC09175

Panneau de la “ceinture verte” interallemande à Untertiefengrün entre la Bavière et la Thuringe/ Panel of the green belt” in Untertiefengrün between Bavaria and Thuringia.

Un nombre croissant de zones de front (Corée) ou d’anciennes frontières chaudes (Allemagne) pose la question de la création de ceintures vertes dans les zones démilitarisées/ An increasing number of front-line areas (Korea) or former sensitive borders (Germany) tends to become green belts in the demilitarized zones.DSC09112

Un espace aménagé sur la “ceinture verte” interallemande. Néanmoins, les espaces ruraux de l’ancien Rideau de Fer ont rarement fait l’objet d’aménagement spécifique et la ceinture verte interallemande reste largement inachevé/ A park along the former German border. Rural areas of the former Iron Curtain have rarely been the subject of specific development and the  green belt remains largely a project.

IMGP3356

Une représentation de la future ceinture verte dans la DMZ intercoréenne. Depuis 1953, la péninsule coréenne est divisée par une zone démilitarisée large de 4 km divisée également entre les deux Etats. Face à l’absence d’activités humaines, la faune et la flore sont protégées, à l’image des grues dont le taux de reproduction a considérablement augmenté/ A representation of the future green belt in Korean DMZ. Since 1953, the Korean peninsula is divided by a 4km Demilitarized Zone, divided equally between the two states. Given the absence of human activities, fauna and flora are protected, like cranes whose reproduction rate has significantly increased.