Les fragiles frontières de la Jordanie/ The sensitive borders of Jordan

IMGP2139

La guerre en Syrie et en Irak a fragilisé la Jordanie. La ville syrienne de Deraa -d’où est parti le conflit en mars 2011- est frontalière avec la Jordanie, ce qui a très tôt provoqué un afflux de réfugiés.

Voir le site de Médecins du Monde sur la situation sanitaire des réfugiés syriens:

http://www.medecinsdumonde.org/A-l-international/Syrie

Voir également l’interview de Kilian Kleinschmidt, administrateur auprès du HCR camp de Zaatari (100 000 réfugiés):

http://www.parismatch.com/Actu/International/Camp-de-Zaatari-une-ville-nee-de-la-guerre-538559

Bien que déjà périmé (2013), l’article sur la reconfiguration des espaces transfrontaliers de la Syrie publié par NORIA permet de comprendre l’accès différencié au territoire syrien en fonction des acteurs.

http://www.noria-research.com/la-reconfiguration-des-espaces-transfrontaliers-dans-le-conflit-syrien/

In the New York Times, see the recent article about the growing number of Syrian refugees:

http://www.nytimes.com/2014/12/13/world/middleeast/stranded-syrian-refugees-are-allowed-to-enter-jordan.html?_r=0

See also the article published in the Washington Post on October 11th about Syrian and Iraqi exiles who want to be a fighting force against the Islamic State.

http://www.washingtonpost.com/world/in-jordan-syrian-and-iraqi-exiles-say-they-are-key-to-crushing-the-islamic-state/2014/10/11/f5d7e371-9fd0-4b45-afab-84395cf0f3e8_story.html

Advertisements