Malaisie-Singapour/Malaysia-Singapore

Image

Malaisie-Singapour/Malaysia-Singapore

Poste-frontière de Singapour de Woodlands vu depuis Johor Bahru (sur la droite), en Malaisie.

Un pont relie la métropole malaisienne à la cité-Etat. Un second passage frontalier a été récemment créé à l’ouest de Singapour pour une meilleure des circulations des flux.

Les navettes entre les deux parties sont très nombreuses, beaucoup d’habitants de Johor travaillent à Singapour. Les queues atteignent plusieurs kilomètres aux heures de pointe.

Border Crossing Singapore Woodlands seen in Johor Bahru (on the right), Malaysia.

A bridge connects the Malay metropolis the City-State. A second crossing was recently created to the west of Singapore for a better flow of traffic.

Shuttles between the two parties are very numerous, many residents of Johor work in Singapore. Tails reach several kilometers during peak hours.

Advertisements

COREE: la DMZ, futur parc national?/KOREA: DMZ, future national park?

Image

IMGP4093

Depuis une dizaine d’années, les autorités sud-coréennes ont facilité l’accès à de nombreux lieux à proximité de la DMZ (comme la gare de Dorasan, inaugurée en 2003 en vue de relier le Nord avec le Sud). Ces nouveaux lieux touristiques ont aussi une dimension environnementale, avec la volonté de faire de la DMZ un espace de paix et de protection de la flore et de la faune.

Le ministère du tourisme a même édité un guide en ligne en coréen et en anglais. Intitulé The Road to Peace and Life, il comprend sept itinéraires le long de la DMZ. Au programme : visites de tunnels construits par les Nords-Coréens, zones détruites pendant la guerre, vues sur la Corée du Nord… Seule contrainte : certains sites ne sont accessibles que sur autorisation et dans le cadre de visites en groupe, puisque l’entrée dans la DMZ n’est possible que sous escorte militaire./For ten years, the South Korean authorities have expanded access to many places near the DMZ (as Dorasan Station, opened in 2003 to connect the North with the South).These new sights also have an environmental dimension, with the desire to make the DMZ a space of peace and protection of flora and fauna.

The Ministry of Tourism has also edited an online guide in Korean and English. Entitled The Road to Peace and Life, it includes seven routes along the DMZ. Program: visits tunnels built by the Nords Koreans areas destroyed during the war, views on North Korea … The only constraint: some sites are accessible only with the permission and under group visits, since the input in the DMZ is possible only under military escort.

Voir ci-dessous le lien (le fichier est lourd, ne pas hésiter à attendre quelques minutes), /Here is the link may be long to download)

http://visitkorea.or.kr/upload/itis/enu/dmz_guide_eng.pdf

La mise en valeur de cet espace de conflit a aussi pour but de présenter la Corée du Sud comme un Etat à l’écoute des défenseurs de la protection de l’environnement. La DMZ est ainsi présentée comme une zone désormais préservée de toute pollution qui aurait revitalisé l’ensemble de l’écosystème du no man’s land/The development of this area of ​​conflict also has to present South Korea as a state to listen to advocates for environmental protection. The DMZ is thus presented as a now preserved area of pollution that would have revitalized the entire ecosystem of the no man’s land.

http://www.dmzforum.org/

http://www.dmzforum.org/news_events/2008_dmz_peace_park_project.php

De nombreux articles ont été publiés dans la presse française et occidentale sur les aspects environnementaux de la DMZ entre les deux Corées/Many articles have been published in French and Western media on the environmental aspects of the DMZ between the two Koreas.

Cf l’article du Figaro du 17 novembre 2011 :
http://plus.lefigaro.fr/article/entre-les-corees-le-paradis-sauvage-de-la-guerre-froide-20111117-602342/commentaires/7829013
See also in the Guardian from April 13th, 2012 :
http://www.guardian.co.uk/environment/2012/apr/13/wildlife-thriving-korean-demilitarised-zone
A photo gallery from the same newspaper on June 20th 2008:
http://www.guardian.co.uk/environment/gallery/2008/jun/20/conservation.wildlife
Or in the New York Times, on Sept 5th, 2004:
http://www.nytimes.com/2004/09/05/international/asia/05dmz.html?_r=0

Ci-dessus: photo montrant l’entrée dans la DMZ à partir d’Odusan en Corée du Sud (lieu de passage de la voie de chemin de fer)/Above: photo showing the entrance to the DMZ from Odusan South Korea (instead of crossing the railway track).

Llivia: une enclave espagnole dans les Pyrénées françaises/ A Spanish enclave in the French Pyrenees

Image

Llivia: une enclave espagnole dans les Pyrénées françaises/ A Spanish enclave in the French Pyrenees

Situé dans les Pyrénées, le village de Llivia est une enclave espagnole en territoire français et est relié depuis la signature du traité des Pyrénées en 1659 par une route directe à l’Espagne/Located in the Pyrenees village of Llívia is a Spanish enclave in French territory and is connected since the signing of the Treaty of the Pyrenees in 1659 by a direct route to Spain.

Dans les années 1950,Pierre RATON, alors docteur en droit, détaillait les différents enjeux des enclaves (nature juridique, transit)/In the 1950s, Pierre RATON, then a doctorate in law, detailing the various issues of enclaves (legal, transit) /

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/afdi_0066-3085_1958_num_4_1_1373

La frontière est également à l’origine –ou le prétexte- de nombreuses rivalités de pouvoir comme le montre le géographe François MONCEBO en 1997 dans la revue Flux/The border is the source-or excuse-many rivalries can be seen as the geographer François MONCEBO in 1997 in the journal Flow:

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/flux_1154-2721_1997_num_13_30_1213

Au printemps 2013, un projet d’aménagement routier a créé la polémique entre les habitants de Llivia et les autorités françaises. Dans son édition du 6 mars dernier, le journal régional La Dépêche fait le point sur les revendications des différents acteurs/In spring 2013, a road improvement project created controversy among residents of Llivia and French authorities. In its issue of March 6, the regional newspaper La Depeche reported on the claims of the various actors:

http://www.ladepeche.fr/article/2013/03/06/1576149-llivia-l-enclave-catalane-qui-empeche-les-ronds-points-de-tourner-en-rond.html

Ci-dessus: la photo représente la rue principale de Llivia/Above: The photo shows the main street of Llivia /