Retour de Corée: la “disneylandisation” de la frontière intercoréenne à Gangwha

Gangwha est une petite île située à une cinquantaine de kilomètres au nord-ouest de Séoul et facilement atteignable par les transports en commun (bus n°3000 depuis le centre de la capitale sud-coréenne). Elle est séparée de la Corée du Nord par l’embouchure du fleuve Han. L’observatoire de Gangwha, le plus à l’ouest des lieux d’observation le long de la DMZ, permet d’observer la rive nord-coréenne.

 

DSC05183

L’observatoire de Gangwha. Au premier plan,  photo de la vue de la rive nord-coréenne par temps clair; au fond, la Corée du Nord, à environ 3 km.

DSC05200

Aménagement de la salle d’observation face à la Corée du Nord. Au premier plan se trouve la maquette qu’offre le paysage et des téléviseurs diffusent un film en coréen, japonais, chinois et anglais sur la vie de l’autre côté de la rive. On y évoque la déforestation forcée pour se chauffer, l’absence de véhicules et de routes goudronnées, la faible densité de population (même si des mouvements de personnes sont aisément visibles avec des jumelles)…

DSC05222

Vente de produits nord-coréens à l’intérieur de l’observatoire. Par quel circuit arrivent-ils en Corée du Sud?

DSC05239

Vue de la Corée du Nord à proximité de l’observatoire de Ganghwa.

Advertisements

Retour de Corée: la “disneylandisation” de la frontière intercoréenne à Imjingak

A une cinquantaine de kilomètres au nord de Séoul (Corée du Sud), de nombreux lieux sont aménagés à proximité de la zone démilitarisée (DMZ)pour attirer les visiteurs. Plusieurs posts ont déjà été publiés sur le blog concernant la DMZ coréenne. Pour rappel, il s’agit d’un espace long d’environ 250 km et large de 4 km (2 km en Corée du Sud, 2 km en Corée du Nord).

De nombreux sites permettent de s’en approcher à partir de la Corée du Sud, celui d’Imjingak est l’un des plus aisés d’accès depuis Séoul.

 

DSC04200

Plan du site d’Imjingak à l’entrée de la DMZ: la gare ferroviaire se trouve en bas à gauche et relie la DMZ puis la ville de Kaesong en Corée du Nord (la ligne est opérationnelle depuis 2003 mais reste fermée).

DSC04045

La gare d’Imjingang, dernière gare en Corée du Sud avant l’entrée dans la DMZ. Séoul est à 52 km, Pyongyang à 209.

DSC04093

Le complexe touristique d’Imjingak à l’entrée de la DMZ.

DSC04139

Depuis 2000, Imjingak n’a cessé de s’agrandir. Les parkings sont désormais prévus pour des milliers de voitures. Les barbelés matérialisent l’entrée dans la DMZ, qui reste interdite aux Coréens et aux civils sans autorisation. Au fond, la route 1 qui mène à Pannmumjom, unique point de contact entre les deux Corées.

DSC04177

Jardin aménagé à proximité de la DMZ (on aperçoit les barbelés et un mirador en arrière-plan). La photo met en relief le contraste l’espace pour les civils et celui pour les militaires, la quiétude du parc face à la tension de la DMZ, les interactions sociales des promeneurs face à la solitude du soldat.

DSC04103

Le pont ferroviaire à l’entrée de la DMZ (et celui à droite, détruit pendant la guerre de Corée). Au premier plan, une passerelle permet de se rendre à la limite de la DMZ. pour poster des messages en faveur de la réunification.

DSC04170

Au bout de la passerelle, l’entrée inaccessible dans la DMZ. Les Coréens laissent de nombreux messages en faveur de la réunification (contrairement aux étrangers qui peuvent se rendre dans la DMZ dans le cadre d’excursions touristiques, les Coréens n’y ont pas accès, il s’agit donc pour eux du point le plus proche de la Corée du Nord).

DSC04101

Souvenirs vendus à Imjingak: la DMZ devient un label pour de multiples produits (thé,chocolat, savon…)